La séparation du poisson



Début janvier on accroche la deuxième cage, et vers la mi-mars  la troisième .
​Pour  donner de la place au poisson et lui permettre de pousser dans de bonnes conditions, il faut  séparer les truites d'une cage dans l'autre.



​Patiemment, pêchant à l'épuisette,  dizaine par dizaine,
on doit compter et répartir équitablement les truites
pour leur donner tout l'espace indispensable à leur bien-être. 




Précédent  Haut de page  Suivant